AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La derniére séance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Ven 24 Mai 2013, 10:30

J'ai revu "Angel Heart", film que je n'avais pas revu depuis des années. Il fonctionne toujours aussi bien.I love you
Outre les acteurs, mention spéciale aux dialogues, un vrai travail d'orfèvre ! J'adore le final juste avant que De Niro ne passe à l'heure de l'ultime règlement de comptes (comme dirait ce cher Dino Buzzati) à ce moment précis il sort la réplique qui tue :

"Quel que soit le coup d'oeil furtif ou sournois que tu lances à un miroir, ton image te regarde droit dans les yeux."

Rarement j'ai vu une aussi belle réplique aussi bien placée (surtout vu la situation de Harry Angel).Wink
Revenir en haut Aller en bas
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Sam 22 Juin 2013, 03:52

Vu Man of Steel

Impression d'ensemble plutôt correcte notamment grâce à la bonne tenue du comédien principal (Henry Cavill) qui colle vraiment bien au rôle.

Au niveau de l'histoire, pas de grands changement sur ce que l'on connaît déjà, à l'exception de
Spoiler:
 

La caractérisation des personnages est là encore très classique  : du discours sur" l'intérêt supérieur" de la nation que nous sert Zod (quand il ne nous parle pas de "l'évolution de l'espèce"), au parcours initiatique d'un "homme" (Superman) qui s'interroge sur ses origines et sur le sens de sa vie, rien n'est vraiment novateur. Au demeurant Zod n'est pas très réussi, avec un look à la warhammer et un jeu d'acteur qui consiste à grimacer pendant deux heures. Encore une fois c'est surtout Henry Cavill qui est formidable en Superman.

Le passage sur Krypton est trop bref et sans réelle émotion, alors qu'il y avait matière à faire des choses intéressantes. La seule pirouette intéressante réside dans le traitement du personnage de Clark Kent dont le positionnement (très tardif mais prometteur) dans la narration de l'histoire apporte de grands espoirs pour la suite.

Etant donné le nombre important de stars présentes dans ce film, on ne sera pas surpris d'assister à de nombreux morceaux de bravoure mettant en valeur chaque vedette, de Kevin Costner à Diane Lane en passant par Laurence Fishburne. Quant à Russell Crowe, il constitue à la fois une des forces et une des faiblesse du film. Son personnage est le lien par lequel finalement tout s'articule, mais en même temps le fait qu'il apparaisse trop souvent, fini quand même par priver Superman de nombreuses scènes alors que c'est justement le personnage le plus réussi du film. Je suppose qu'il faut y voir une concession que le studio à dû faire envers une grosse star qui voulait faire "jeu égal" avec Superman.

C'est donc incontestablement dans sa partie visuelle et tout particulièrement quand Superman entre en action que le film est le plus plaisant à voir. On regrettera cependant cette façon de filmer très vite (comme le font de nombreux réalisateurs aujourd'hui) au point parfois que l'on n'a souvent pas le temps de profiter vraiment de ce que l'on nous montre. Enfin la musique n'a rien d'inoubliable, les amateurs de percutions trouveront certainement de quoi s'enthousiasmer, les autres auront dû mal à se souvenir de la B0 une fois franchie la porte du cinéma.

Bref des défauts récurrents à ce type de production super héroïque, mais rien qui ne gâche totalement l'ensemble. Man of Steel sans être très intéressant reste plaisant à voir ne serait-ce que pour se divertir. Donc ne vous privez pas d'y aller en famille. Wink
Revenir en haut Aller en bas
captainblue
Joe Alpiniste
Joe Alpiniste
avatar

Messages : 1061
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 42
Localisation : NORD

MessageSujet: Re: La derniére séance   Ven 28 Juin 2013, 04:44

salut!
cette semaine j'ai regader cette série époque western,j'avoue que j'ai bien accroché
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />
Revenir en haut Aller en bas
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Ven 05 Juil 2013, 09:47

"Hell on wheels" pas encore eu le temps de voir cette série qui marche en effet très fort, elle cartonne en terme d'audience un peu partout dans le monde. Il va falloir que je la regarde dès que possible.
Merci pour ton avis captainblue. Wink 

Pour ma part je viens de revoir Colorado (qui vient de sortir en dvd/blue ray) . Lee Van Cleef est vraiment excellent.
Seul bémol je déteste cette arnaque qui consiste à vous forcer à acheter deux produits au lieu d'un seul... 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La musique de ce film (signée de Morricone) est sublime, elle vient d'ailleurs d'être reprise avec un nouvel arrangement, pour le moins étonnant... mais rudement bien fait ! c'est sûr que sur ce genre de morceau il vaut mieux être synchro. Je vous laisse découvrir tout ça dans le lien ci-dessous.
 
 http://www.youtube.com/watch?v=NvbliedNfLE&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Dim 07 Juil 2013, 05:13

Vu aujourd'hui world war Z

Bof...

Histoire : hyper classique avec course poursuite face à des zombies et recherche de virus. Sleep 
Mise en scène : une ou deux séquences potables (l'ouverture du film par exemple)
Interprétation : minimum syndical.
Musique : je m'en rappelle pas.
Effet spéciaux : Houlà ! pas bons du tout, des incrustations top moche


Sentiment d'ensemble : Très décevant, je pense que personne n'y trouvera son compte ce n'est ni gore, ni drôle, ni intéressant. Ni un film d'auteur , ni du bis ou du Z, juste un produit mal pensé. A l'image des "zékés" qui remplacent les zombies sauf qu'au bout de 45 minutes et jusqu'à la fin du film on ne nous reparle que de zombies...

zéké quoi z film ?
zéké pas bon !

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Grooog Bag
Jeff Commando
Jeff Commando
avatar

Messages : 818
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 38
Localisation : Tournai - Belgique

MessageSujet: Re: La derniére séance   Dim 07 Juil 2013, 10:03

c'est certain qu'il ne vaut pas le livre surtout qu'ils n'ont quasi rien respecté.
un passage ma fait rigoler, c'est quand le jeune scientifique qui par au bout du monde pour trouver le remède se casse la figure pour se cacher dans l'avion et glisse et "pan" il se met une balle dans la tête haha
J'ai lu que le réalisateur n'avait aucune expérience du genre et a donc fait un peu n'importe quoi... je confirme!
Max Brooks fils du grand Mel Brooks a écrit World War Z et juste avant Guide de survie en territoire zombie.
à lire pour les amateurs du genre!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.groogbag.com
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Dim 07 Juil 2013, 11:25

Grooog Bag a écrit:

un passage ma fait rigoler, c'est quand le jeune scientifique qui par au bout du monde pour trouver le remède se casse la figure pour se cacher dans l'avion et glisse et "pan" il se met une balle dans la tête haha

Oui j'étais mort de rire aussi.
Et le coup des Coréens c'était pas bon ça aussi ?

J'explique :
un militaire nous raconte le plus sérieusement du monde que les coréens ont trouvés une astuce pour empêcher les attaques de zombies.
Tout le monde dans la salle se demande comment ils ont pu faire ?

Et là on apprend qu'ils ont fait arracher les dents de toute la population !

lol! 

c'est du grand n'importe quoi ce film...No
Revenir en haut Aller en bas
ARKEOD
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3315
Date d'inscription : 09/12/2010
Age : 48
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La derniére séance   Lun 08 Juil 2013, 00:35

Old S. je viens de voir un docu pas très long sur Arte qui va GRANDEMENT te plaire je pense. 
On y apprend l'origine des films westerns et aussi l'origine de la typologie des costumes dans ces films. 
Voilà le lien Arte replay... A voir impérativement dans les 7 jours.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://nicolasmitric.blogspot.fr/
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Lun 08 Juil 2013, 20:38

ARKEOD a écrit:
Old S. je viens de voir un docu pas très long sur Arte qui va GRANDEMENT te plaire je pense. 
On y apprend l'origine des films westerns et aussi l'origine de la typologie des costumes dans ces films. 
Voilà le lien Arte replay... A voir impérativement dans les 7 jours.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci Nico, je vais regarder ça Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
lololt
Big Josh
Big Josh
avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 47
Localisation : bois d'arcy

MessageSujet: Re: La derniére séance   Mar 09 Juil 2013, 00:46

j'ai vu "mais où est passée la septième compagnie" dimanche soir, comme tous les ans à cette période, après il y aura la série du gendarme, les films de térence hill et bud spencer.

ca distrait bien mais à 43 ans j'ai du les voir au moins 33 fois chacun...Rolling Eyes Laughing
Revenir en haut Aller en bas
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Sam 20 Juil 2013, 09:03

Vous le savez le croisement western/ fantastique/SF est de plus en plus à la mode.

Mais parfois il ne faudrait pas...

La preuve en image (et on comprend pourquoi c'est sorti dans l'anonymat le plus complet ! lol! )

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

affraid affraid affraid affraid affraid 

Bon ben...

Je retourne à mes films classiques ! Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Golgoth6
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3834
Date d'inscription : 31/03/2011
Age : 45
Localisation : Plate Belgique

MessageSujet: Re: La derniére séance   Sam 20 Juil 2013, 09:58

Bah moi je dis que ça peut encore être marrant Laughing

Reste à voir si ça se trouve en dvd par chez nous...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Golgoth6
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3834
Date d'inscription : 31/03/2011
Age : 45
Localisation : Plate Belgique

MessageSujet: Re: La derniére séance   Jeu 08 Aoû 2013, 04:48

Vu et approuvé !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

N'ayant pas vu la série originale, je n'ai pas de comparaison possible.  Je peux juste dire que j'ai passé un très bon moment ciné. Very Happy

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Mer 21 Aoû 2013, 02:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En 2154 l'humanité est définitivement coupée en deux, tandis que les pauvres s'entassent sur la planète Terre, les riches vivent dans l'espace à bord de la station spatiale Elysium où rien ne manque à leur moindre désir.

Malgré un très beau design (pour les vaisseaux notamment) une idée de départ intéressante (pouvant offrir une relecture des rapports Nord/ Sud) le script est hélas finalement trop simpliste, les personnages souvent caricaturaux, les invraisemblances sont légion, les comédiens peu investis dans leur rôle, et l'ensemble est finalement plus proche d'un gros film de baston que d'autre chose.

L'humanité n'est ainsi résumée qu'à des pauvres (souvent latinos) couverts de tatouages et vivant dans des ghettos, sans le moindre travail et errant, en T Shirt Débardeur Marcel blanc, sans but dans des rues surpeuplés de la Terre. Les riches (quasiment que des blancs) sont eux quasi invisibles dans le film on aperçoit juste des villas de stars et des personnages dans le lointain qui font  la fête dans des piscines. On nous fait comprendre qu'ils ont des montres de luxe (Bulgari) et se déplacent en aéronef spatial (Bugatti) dans le plus grand désœuvrement d'une vie oisive, tandis que les pauvres luttent pour avoir un travail des plus pénibles dans des usines.

Les patrons sont uniquement des pourris qui ne songent qu'au seul profit, le président est un type mou secondé par des fachos qui ne parlent que de tolérance zéro et affichent un total mépris pour les libertés individuelles. Toute cette équipe vit sur Elysium en orbite de la Terre dans une station spatiale de luxe mais dont la défense n'est assurée que par des mercenaires crétins et sadiques et des codes informatiques désignant les citoyens des non citoyens.

Un peu facile tout ça... mais bon j'essaye d'y croire pendant un bon moment (la première partie du film pouvant encore faire illusion) mais rapidement le film plonge dans l'outrance la plus totale à l'image de l'exosquelette que l'on greffe sur Matt Damon (ça vous chatouille ou ça vous gratouille mon cher Matt ?) et dont on comprend qu'il sera l'astuce scénaristique nécessaire pour lui permettre de bastonner tout ce qui passe à sa portée. Il aura d'ailleurs de quoi faire avec des mercenaires débiles (le plus réjouissant étant leur chef sorte de clone de Corbier de Recré A2) qui assurent la défense d'Elysium (la seule défense ?) et qui font joujou avec des grenades dans des avions, des katanas et des boucliers énergétiques.

Mmmm... je crois que j'ai un peu piqué du nez à ce moment là Sleep  le film ayant clairement basculé dans le bon gros film d'action j'ai commencé à m'endormir. Jodie Foster (affublé d'un beau patronyme français et d'une coupe façon Angela Merkel) semble aussi, à mesure que le film avance, de moins en moins y croire, tandis que le pauvre Matt Damon réussi le tour de force de n'afficher qu'une seule expression sur son visage pendant plus de deux heures.

Un grosse déception donc pour ce film qui aurait pu offrir de bonnes choses. Dommage !
Revenir en haut Aller en bas
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Jeu 22 Aoû 2013, 12:27

Source Code

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un pilote de l'US Air force ayant des pertes de mémoire se retrouve plongé au cœur d'une expérience scientifique de l'armée américaine, dénommée "source code", ayant pour but de revivre les 8 minutes précédant un drame (ici l'explosion d'un train suite à un attentat terroriste) afin de l'empêcher.

Si la photographie est vraiment terne et l'esthétique de cette œuvre plutôt proche d'un téléfilm (le manque de moyens n'excuse pas tout...), les interprètes eux sont plutôt bien mis en situation. Jake Gyllenhaal dans le rôle principal (celui du pilote de l'US air force) est même très bon dans son rôle. Le côté répétitif de l'histoire plombe un peu le rythme du film, mais étant donné son propos il était difficile de faire autrement. Car c'est bien quelque part entre "code quantum" et "un jour sans fin" que l'on navigue. Le script mélange aussi thriller et SF histoire sans doute d'étoffer un peu plus le film mais l'aspect thriller est assez vite expédié car le coupable est très vite perçu par le spectateur.

Spoiler:
 

Reste le côté scientifique du film... alors là je fais moins le malin !
Parce que je n'ai rien pigé du tout à cette histoire de source code. Je peux comprendre qu'il y a des brèches temporelles pour naviguer dans le temps (ici dans le passé) je peux aussi comprendre qu'il y a des réalités parallèles permettant d'interagir sur une autre réalité mais le mélange des deux, là c'est trop pour ma petite cervelle. Tout au plus je constate que ces histoires autour de  la physique quantique sont du pain béni pour les réalisateurs qui peuvent en faire ce qu'ils en veulent.

Bref malgré ces défauts, source code est un petit film sympathique qui se laisse voir.

Cloud Atlas

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A travers différents lieux et différentes époques le destin de plusieurs personnages ne cesse de s'entrecroiser. De l'explorateur intrépide qui parcourt les mers en 1849 aux survivants d'un monde apocalyptique en passant par l'artiste maudit pris dans la tourmente des années 1930, la journaliste obstinée en quête de vérité dans les années 70 ou l'icone de la révolution post futuriste d'un monde dystopique.

(Whouaaa comme j'ai bien résumé le film ! lol!)

Alors que dire de ce film ô combien déconcertant !

Une partie des spectateurs semblent considérer ce film comme un chef d'œuvre, d'autres parlent plutôt d'un blockbuster d'auteur. Il me semble que le propos doit être plus nuancé dans les deux cas.

On ne peut que saluer la volonté de tenter de proposer au public une histoire un peu plus audacieuse que d'ordinaire, on peut aussi apprécier l'effort (souvent très bien fait) de restituer les éléments propres à chaque genre (le film d'aventure, le mélo, le thriller, le film apocalyptique).

Par contre la grosse erreur du film c'est d'avoir demandé aux mêmes acteurs : Tom Hanks, Halle Berry, Hugo Weaving (pour ne citer que ces trois-là) de jouer tous les rôles. Il en résulte un incroyable jeu de maquillage parfois grotesque (Tom Hanks est aussi doué pour changer d'identité que Artemus Gordon dans les mystères de l'ouest Razz) parfois amusant (la palme revient à Hugo Weaving qui m'a bien fait rire et qui s'est visiblement bien amusé lui aussi). Seulement voilà le film par ce choix étrange perd en efficacité. N'était-ce pas plus sérieux pour traiter de la transmigration des âmes de prendre des comédiens différents ? il suffisait de leur donner des gestes, des objets faisant lien entre eux plutôt que de jouer à Fregoli pendant 2H45.

L'autre souci (et il est de taille) c'est la lourdeur du message qui est tellement appuyé par la mise en scène ou par l'écriture du script que le spectateur en frise l'écœurement. On a envie de dire : "ça va, c'est bon, on a compris !". Alors voilà si vous n'avez pas compris que notre libre arbitre nous conduit dans nos actes et dans nos sentiments à agir sur la mécanique invisible qui fait tourner le monde et bien il vous suffit de compter le nombre de fois où l'on ouvre une porte, où l'on franchit un pont, où l'on entend la petite musique. Et si vous n'avez pas encore compris malgré tout ça, sachez que tout un stock de citations philosophiques traitant du même sujet vous seront copieusement servies toutes les 10 minutes le tout relayé par des dialogues qui invariablement commenceront par un questionnement sur l'avenir, la destinée, la postérité qu'elle soit scientifique, littéraire, politique, environnementale, ou tout simplement humaine.

Cet effet mécanique plaqué sur un autre effet mécanique (les sauts temporels à répétition) est tout de même à la longue assez ennuyeux. Fable new Age, parfois indigeste, parfois maladroite, parfois touchante et drôle, Cloud Atlas aurait peut-être mérité plus de sobriété dans son traitement, à moins que tout ceci ne soit parfaitement assumé car après tout le public visé semble clairement être celui des enfants.Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Sam 24 Aoû 2013, 11:20

Pas de commentaire de film cette fois, mais un cadeau que m'a fait aujourd'hui l'acteur Robert Dix et que je partage avec vous :

Deux dédicaces en souvenir du film planète interdite (BoB est avec richard Anderson, le dernier survivant de ce film)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et comme il était aussi l'un des acteurs de mission impossible, je suis doublement heureux d'avoir reçu ce cadeau cheers cheers 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

D'autant plus sympa que je n'avais pas osé lui demandé de dédicaces et qu'il l'a fait naturellement.
Thanks Bob !
Revenir en haut Aller en bas
Golgoth6
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3834
Date d'inscription : 31/03/2011
Age : 45
Localisation : Plate Belgique

MessageSujet: Re: La derniére séance   Sam 24 Aoû 2013, 12:14

Roooh notre vieux trappeur est un grand timide Laughing

Comme tu dis, joli cadeau qu'il t'a fait là !  Pour moi Planète Interdite est (avec Le Jour Où La Terre S'Arrêta, en n/b ) l'un des vieux films de SF qui a le mieux résisté à l'épreuve du temps.  Le monstre électrique est, encore aujourd'hui, bluffant de réalisme.

Tu as aussi cette superbe édition DVD ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Dim 25 Aoû 2013, 04:25

Golgoth6 a écrit:


Tu as aussi cette superbe édition DVD ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Non, mais j'ai failli la prendre il y a quelques années de ça lors de sa sortie.
C'est clair que c'est un bel objet. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Mar 01 Oct 2013, 23:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rush

Je viens de voir le dernier film de Ron Howard qui retrouve ici la maîtrise totale de son cinéma en nous offrant deux heures d'un spectacle parfaitement bien rythmé, filmé et interprété. Bref un sans faute qui fait de ce film mon film favori du mois.

Rush prend tout de même une certaine liberté avec la réalité en considérant les deux pilotes à égalité, ce qui était sûrement le cas au niveau de leur motivation mais pas tout à fait exact au niveau du pilotage. Cependant il faut bien reconnaître que bien qu'étant un pilote hors norme Niki Lauda fût effectivement un temps inquiété par un rival aussi inattendu que différent de lui en la personne de James Hunt et même si ce dernier était loin d'avoir toute la science du pilotage de Lauda, il s'opposa au pilote autrichien avec une détermination et une audace qui mérite le respect.

Ainsi l'espace de deux saisons va se jouer sous nos yeux la confrontation entre ces deux hommes, au style si différent : le calculateur et méthodique Niki Lauda face au sanguin et fêtard James Hunt. Des images de cinéma fortes et belles à la fois car offrant aux plus anciens d'entre nous l'occasion de revoir ces voitures avec lesquelles nous avions l'occasion de jouer en miniature. Des voitures qui étaient pourtant des engins de mort et qui montrent combien les circuits de F1 étaient à l'époque incroyablement dangereux.

Au niveau interprétation j'ai été bluffé par les prestations de Chris Hemsworth et de Daniel Brühl, ils sont l'un et l'autre parfaitement crédibles dans leur interprétation de Hunt et de Lauda, tout est scrupuleusement respecté, excepté peut-être la présence du commendatore Enzo Ferrari qui est trop discrète alors qu'il joua un rôle déterminant à plusieurs reprises. Il est d'ailleurs dommage qu'il n'apparaisse pas à l'écran après le résultat du grand prix du Japon où il donna raison à Lauda dans une phrase restée célèbre.

Cependant hormis cela les deux sommets que sont les grands prix de Nurburgring et de Fuji au Japon sont si fidèlement représentés que l'espace d'un instant l'on oublie que tout ceci appartient déjà à un passé vieux de bientôt 40 ans. Enfin l'on aurait tort de croire que ce film se résume à un duel de pilote ou bien à un hommage à la F1 d'antan, c'est aussi et surtout une belle réflexion sur la façon de donner un sens à sa vie.

Un film réussi à plus d'un titre donc...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

NB : attention si vous allez voir le film avec des enfants car la scène de l'hôpital après le grand prix d'Allemagne est l'une des plus éprouvantes que j'ai pu voir au cinéma. Fallait-il ou non montrer ces images ? je pense que oui, car l'on mesure le degré de souffrance enduré (l'opération de nettoyage des poumons est vraiment horrible pale ). Ron Howard à fait le choix du réalisme, c'est dur à voir mais cela renforce un peu plus son film en lui donnant un caractère adulte.
Revenir en haut Aller en bas
Nakoma
Joe Alpiniste
Joe Alpiniste
avatar

Messages : 1056
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: La derniére séance   Mer 02 Oct 2013, 03:20

Bonjour et un grand merci OLD pour ce très beau résumé !
ça donne vraiment envie de voir ce film
étant passionné de voitures anciennes et de sport auto
cela devrait bien le faire
dans un autre genre j'ai beaucoup aimer le mans avec steve mc queen cheers 
encore merci OLD pour ce partage Wink
Revenir en haut Aller en bas
Nakoma
Joe Alpiniste
Joe Alpiniste
avatar

Messages : 1056
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: La derniére séance   Mer 02 Oct 2013, 04:24

En attendant de voir le film :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Mer 02 Oct 2013, 08:35

Nakoma a écrit:
Bonjour et un grand merci OLD pour ce très beau résumé !
ça donne vraiment envie de voir ce film
étant passionné de voitures anciennes et de sport auto
cela devrait bien le faire
dans un autre genre j'ai beaucoup aimer le mans avec steve mc queen cheers 
encore merci OLD pour ce partage Wink
Avec plaisir Nakoma.
Pour le film oui tu peux être sûr de passer un bon moment.

Le Mans était excellent comme film mais là tu verras c'est encore mieux car c'est bluffant de réalisme. Je pense d'ailleurs que c'est l'un des meilleurs films jamais réalisés sur des pilotes de course, par moments l'on fini même par croire que l'on est vraiment en train de revivre la course. Shocked 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Nakoma
Joe Alpiniste
Joe Alpiniste
avatar

Messages : 1056
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: La derniére séance   Mer 02 Oct 2013, 09:05

la ressemblance acteurs et pilote authentique est époustouflante affraid
Revenir en haut Aller en bas
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Jeu 03 Oct 2013, 11:29

Nakoma a écrit:
la ressemblance acteurs et pilote authentique est époustouflante affraid
Oui et je pense que Daniel Brühl sera un candidat sérieux pour les oscars, il livre une performance remarquable imitant la diction de Lauda, copiant sa gestuelle ou bien l'expression de son visage (pour se faire il a demandé des dents comme celles de Niki Lauda). Il a même réussi à être accepté par le vrai Niki Lauda qui l'a invité chez lui en Autriche avant le tournage du film, non sans lui préciser "je vous invite à Vienne puisqu'il va falloir que l'on fasse connaissance mais venez sans bagages car si vous ne me plaisez pas vous repartirez plus vite comme ça".

Sacré Lauda toujours aussi glacial ! Laughing 

Par contre le film a mal démarré sur la première semaine, il n'est que sixième avec 150.000 spectateurs ce qui est très décevant par rapport au boulot réalisé (les F1 sont celles d'époque, Ron Howard a même fait mettre des lentilles sur les objectifs des caméras pour avoir le même grain d'image que dans les années 70). Il a réussi à filmer tout ça comme une vraie course d'époque (donc sans caméra embarquée, mais plutôt au moyen de grues).
Revenir en haut Aller en bas
old shatterhand
Double Trouble
Double Trouble
avatar

Messages : 3534
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 47
Localisation : à la frontière entre l'Arizona et l'Utah

MessageSujet: Re: La derniére séance   Jeu 10 Oct 2013, 08:06

Brrrr...retour du froid alors rien de tel qu'un bon petit western pour se réchauffer.

Ce soir ce sera "la rivière sanglante" Laughing 

Un bon petit western avec un audie Murphy qui aura forte affaire entre les bandits et les indiens pas le temps de souffler...Wink 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La derniére séance   

Revenir en haut Aller en bas
 
La derniére séance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La derniére cartouche en Russie . 1/72
» Dernière C5
» Rumeur: Nouvel album en Septembre 2011
» La dernière vidéo de Danny MacAskill
» Festina, Technique, Usinage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace Membres :: Vos autres passions-
Sauter vers: